Les couteaux de cuisine : comment les choisir ?

Les couteaux de cuisine sont indispensables en cuisine et tous les chefs cuisiniers vous le diront. Mais chaque couteau dispose d’un rôle bien précis, pour trancher,pour émincer,; pour couper et tous portent un nom bien précis, entre, bec à oiseau, feuille de boucher ou santoku, tout le monde ne connaît pas forcément tout cela. Alors quels sont les principaux types de couteaux qu’il faut en cuisine, nous allons vous les présenter…

couteaux-cuisine

Descriptif des types de couteaux de cuisine

Il y a trois principaux couteaux qu’il faut avoir en cuisine, et parmi on retrouve :

Le couteau de chef

C’est le couteau multi usage qu’il faut avoir dans son tiroir ou sur son plan de travail. Il est parfait pour émincer les viandes, les poissons, les légumes, de même pour hacher les herbes. C’est un couteau qui dispose d’une grande lame entre 14 et 30 cm selon les modèles, une lame assez large. Il est maniable, il ressemble beaucoup au couteau japonais appelé Santoku.

Le couteau d’office

Il est l’autre couteau indispensable qui vient renforcer la batterie de cuisine des couteaux à avoir, il sera le couteau utile pour éplucher, ciseler et découper. C’est un couteau qui dispose d’une lame pointue entre 7 et 11 cm selon les modèles, son manche est court.

Le couteau utile

C’est le troisième couteau de la panoplie des indispensables, c’est le couteau utile. Il est utilisé pour peler, pour hacher les légumes et les fruits. Sa lame est épaisse et elle mesure entre 10 et 16 cm selon les modèles.
C’est un couteau polyvalent qui est utile dans bien des cas, d’où son nom.

Les types et caractéristiques des lames

Le choix de la lame est également importante dans le choix d’un couteau de cuisine. Nous venons de voir les trois principaux types de couteaux à avoir en cuisine, tâchons maintenant d’en savoir plus sur les lames.

Ce sont des lames lisses pour des coupes propres et nettes qui sont sur les couteaux de chef et couteau d’office. Pour découper ou peler c’est le mieux mais il conviendra aussi d’aiguiser ou affûter de temps à autre ces lames qui s’usent au fil des nombreuses utilisations. Il y a différentes matières pour les lames des couteaux, la première est l’acier inoxydable, deux processus de fabrication existent soit des lames découpées dans une feuille d’acier, soit des lames forgées. Les découpées sont plus légères et elles sont de bon rapport qualité prix.

Les lames forgées dans l’acier sont plus robustes et bien plus tranchantes, elles nécessitent moins d’entretien et sont plus équilibrées, mais le prix sera plus élevé également.

Les lames céramiques sont à la mode depuis quelques années, ce sont des lames qui sont fabriquées dans du zircone dont les propriétés ressemblent à celles du diamant. C’est donc la quantité de zircone dans une lame céramique qui fait sa qualité. Plus il y en a et plus vous avez un couteau résistant et de qualité en main.

Ces couteaux à lame céramique sont plaisant car ils sont légers, précis, ils ne rouillent pas, ne laissent aucune odeur.

differents-couteaux-de-cuisine

Bien sûr on trouve aussi du titane pour les lames des couteaux de cuisine, ce sont les grands chefs qui les utilisent, ce sont des couteaux chers. Les lames en titane sont légères, précises et elles tranchent énormément, anticorrosion aussi, ce sont donc des lames de grande qualité.

Les couteaux japonais ont aussi le vent en poupe, on parle alors du couteau Santoku et du couteau Usuba. Le Santoku ressemble beaucoup au couteau de chef, c’est donc celui qui est le plus utilisé également par les chefs cuisiniers japonais, c’est un couteau multi-usage. Il dispose d’une lame alvéolée et arrondie qui mesure entre 17 à 20 cm.

L’autre couteau japonais, le Usuba, est utile pour couper les légumes, il offre une lame fine et mince il permet des coupes très précises.

Vous pouvez désormais faire le choix de vos couteaux de cuisine avec plus de connaissance entre les différents modèles disponibles.

Bien évidemment, le choix des couteaux dépendra du budget que vous serez prêt à mettre pour ces achats. Il est nécessaire de bien comprendre qu’un bon couteau aide et améliore, dans bien des cas, les tâches à accomplir en cuisine, et, elles sont nombreuses. Quand il faut émincer un poisson pour en tirer de beaux filets ou lorsqu’il faut émincer ou découper un jambon, un bon couteau est incontournable.

Pour la préparation des ingrédients, peler ou couper des fruits et des légumes, là-encore, avec un bon couteau, on se rend vite compte que la tâche n’est pas si contraignante que cela, bien au contraire, elle devient presque un plaisir.

De bons outils pour faire de belles choses, et bien, c’est également valable en cuisine. Aussi, ne lésinez pas, et faites le choix d’investir dans des équipements de qualité qui sont faits pour durer et qui s’entretiennent assez facilement. Le fil à aiguiser sera de rigueur car toutes les lames doivent être aiguisées à un moment ou à un autre.

Enfin, comme le veut la tradition, n’oubliez jamais de demander une pièce de monnaie à la personne à laquelle vous voulez offrir un couteau, et c’est un beau cadeau et très utile, mais, il faut respecter cette tradition qui vise à ne pas briser les liens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *